Scroll to top
Une inspiration de Caroline Lepoutère

#interview: On a rencontré Marie de « Maison Marie » et ses juju hats !


Lepoutère - 5 novembre 2018 - 0 comments

Interview de Maison Marie

Nous avions un peu délaissé le blog pour se consacrer aux projets #meaculpa. Et nous sommes ravies de recommencer à écrire avec cette belle interwiew sur ces produits juste canons !

Nous en sommes certaines, ils vont venir habiller vos intérieurs de douceur et de couleurs dans les jours, semaines et mois à venir, si ce n’est pas déjà fait !  ✨

Il y a quelques jours Anne-Laure est allée à la rencontre de Marie de Maison Marie pour en savoir un peu plus sur ces fabuleux Juju hats !

On vous raconte tout 😀:

#point culture, c’est quoi un juju hats ? ce sont les coiffes que portent les chefs de tribu des Bamiléké, ils sont des éléments à part entière de la culture Camerounaise.

Marie, pouvez-vous nous parler du pourquoi du comment de « Maison Marie » ?

Après plusieurs postes dans le secteur du marketing et de la communication, j’ai découvert sur des photographies sur l’art des juju hats. Ça a été pour moi un véritable coup coeur ! Et sur un coup de tête, j’ai décidé de tout lâcher pour me lancer dans la diffusion de ses pièces artisanales d’art camerounais.

Durant l’été 2017 , je suis partie au Cameroun avec mon mari qui est d’origine camerounaise, et j’ai enfin pu voir la création des juju hats par des artisans locaux.

C’est à ce moment là que tout est devenu une évidence. Le projet de Maison Marie naissait avec pour objectif, de faire découvrir et de commercialiser les juju hats sur le web.

Mi-novembre 2017,  le site internet était en ligne, et quelques jours plus après son lancement ; c’était déjà l’effervescence !

La boutique éphémère de l’hôtel Balthazar à Rennes avait vendu 3 juju hats en une journée, et en m’en commandait vingt-cinq de plus !

 

Pouvez-vous nous expliquer comment sont conçus les juju hats  :

Pour tout vous dire c’est plutôt simple, mais il faut faire preuve de patience, pour créer un  juju hat de taille moyenne il faut près d’une journée !

La réalisation d’un juju hat se déroule toujours de la même façon :

  • l’artisan prend une lamelle de bois qu’il va plier en deux
  • au bout de cette lamelle, il vient y accrocher une plume et ce geste va être répété jusqu’à ce que le juju hat soit bien garnie.

Il faut être rigoureux dans la réalisation et la mise en place des plumes nécessite beaucoup d’attention !

# De quel animal viennent les plumes ? Ceux sont celles de différentes volailles.

Pour terminer le juju hat, l’artisan va venir coller un tissu à l’arrière de celui-ci afin de protéger les départs de plumes.

Côté équipe chez FEELSTYLE, on tire notre chapeau à ces artisans pour leur minutie et leur patience !  Bravo 👏 et merci d’embellir nos intérieurs ! Merci à Maison Marie d’être le lien entre les artisans et les clients dans cette belle aventure !

Quelles sont vos ambitions pour développer Maison Marie ?

J’aimerai traduire mon site en anglais afin d’avoir des clients à l’international, même si c’est un peu déjà le cas ! J’ai la chance d’avoir des clients des Etats-Unis  jusqu’en Australie !

L’équipe de FEELSTYLE est ravie de cette nouvelle pour nos ami(e)s anglophone mais aussi car cela nous permettra de réviser notre anglais ! 😉

(même si l’équipe speak english very well… humm… 😂)

Je souhaite également diversifier mes produits notamment avec le  » ndop « qui est une étoffe traditionnelle de Bamiléké. C’est un tissu avec des formes géométriques : blanc sur fond bleu indigo. Mais aussi en proposant des coussins et pourquoi pas des boutis.

On est déjà très impatiente de découvrir ces nouveaux produits ! Et vous, vous serez aussi de la partie ? 😀

Avez-vous des conseils à donner à nos lecteurs pour introduire les juju hats dans nos intérieurs :

Pour dire vrai, je pense qu’il n’y a pas vraiment de règle, un juju hat pourra se mêler à un mur de cadres comme être seul à trôner sur un petit pan de mur.

Tout est possible, pour moi, le plus important est de s’approprier le juju hat. C’est bien plus qu’un simple objet de décoration, c’est la culture et l’histoire d’une tribu ! Il ne reste plus qu’à être créatif ! 😉

Ce que l’on retient de Maison Marie :

Ces valeurs avec la mise en avant d’une culture et d’un savoir faire artisanal africain réalisé là-bas.

Et en un mot : AUTHENTICITE 

 

Merci Marie de Maison Marie pour cette interview et de nous avoir fait découvrir votre travail avec entrain et passion ! 🙏

Alors qui a envie d’ajouter une touche camerounaise dans son salon ?  🤩

Si l’interview de Marie t’as donné envie de découvrir ses juju hats, voici le lien du site  : http://maison-marie.fr

Et si tu veux que l’on t’aide à construire la déco qui va avec ton juju hats, contacte-nous, c’est par  ici  ☎️

 

Bon début de semaine ! 🔆

 

interview: Anne-Laure Poulain

crédits photo: Maison Marie

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.